Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Covid-19 : le point sur la reprise en Ligue 1

La présentation du plan de déconfinement par Philippe devant l'Assemblée Nationale a été réalisée mardi 28 avril 2020 à 15h00. Les parties prenantes, les observateurs et les commentateurs en savent plus en vue d'une reprise ou non de l'entraînement des clubs de football professionnels français. Et c'est un point final ! Les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 ne pourront reprendre à indiqué le Premier. Avec un rapide tour d'Europe complémentaire.

Covid-19 : la saison de Ligue 1 2019/2020 ne reprendra pas

Mise à jour 28/04/20 à 16h00

La nouvelle est tombée à 15h55 : le Premier Ministre a indiqué devant les députés que la saison 2019/2020 ne pourra reprendre et qu'il faudra désormais attendre septembre prochain pour le football professionnel. Il convient désormais de voir quel sera le scénario choisi par les instances en l'état du classement figé. Pour rappel, s'agissant du football amateur à partir de National 2, c'est le système au quotient qui a été priviligié, soit le nombre de points obtenus divisé par le nombre de matches joués.

Troisième de L1 avec 50 points, le Stade Rennais pourrait bien disputer la tour préliminaire de la Champions League… A suivre…

Article initial publié mardi 28/04/20 à 7h00 - Lire l'article suivant (29/04) "Fin de saison confirmée"

A quoi ressemblera la France à partir du 11 mai ? Et reverra-t-on, comme sur cette photo d'illustration (ci-dessus), les joueurs d'Angers SCO courir librement à La Baumette sous le soleil printanier ?

Si la deuxième question est plus anecdotique, la première… elle se pose pour tous les Français confinés depuis le 17 mars et l'entrée en scène d'un virus qui, pourtant, n'empêchait pas soi-disant d'aller au théâtre et de modifier ses habitudes de vie 11 jours plus tôt voire de voter deux jours avant que le pays ne soit placé sous l'éteignoir…

Mais c'est un autre débat qui relève de l'appréciation citoyenne de chacun !

Dans l'immédiat, alors que près de 11 millions de salariés ont été placés au chômage partiel dans l'Hexagone, le plan de sortie de confinement doit être présentée mardi 28 avril 2020 par le Premier Ministre Edouard Philippe au Palais Bourbon. La coordination de ce dispositif hors norme a été confiée au haut fonctionnaire Jean Castex, également délégué interministériel aux grands événements sportifs et président de l'Agence nationale du sport. A ce titre, il est l'un des maîtres d'œuvre des prochains JO et JO paralympiques à Paris en 2024.

Dans ce contexte lourd et prégnant, parler football peut paraître d'une insoutenable légèreté ! Mais, au-delà des stars du Paris SG comme Neymar ou Mbappé, dont les salaires focalisent parfois les critiques, il s'agit d'un secteur d'activité à part entière avec des collaborateurs administratifs ainsi que fonctions support dans les clubs qui risquent aussi de perdre leurs emplois… et un écosystème lié, entre fournisseurs, prestataires, sous-traitants qui représentent nombre d'emplois permanents et intermittents.

Le FC Nantes prêt à reprendre dès le feu vert donné

Vendredi 24 avril, la Ligue de Football Professionnel a communiqué sur une première trame de reprise de l'entraînement la semaine du 11 mai, le déconfinement amorcé. Le quotidien L'Equipe a confirmé lundi 27 avril, en soirée, qu'un protocole devrait être validé ce mardi 28/04. Il a été transmis dès dimanche dernier aux quarante formations de Ligue 1 et Ligue 2, dont certaines comme Amiens, ont commencé à tester leurs pros. Et alors qu'on enregistre des nouvelles rassurantes quant à l'état du Montpelliérain Junior Sambia, touché par le coronavirus.

Le protocole de reprise « vise à réduire au maximum les risques sachant que dans ce contexte particulier le risque zéro n'existe pas » écrit le quotidien sportif. Hors exercices physiques, les joueurs devront porter des masques, respecter dans un premier temps une distance de 4 mètres entre eux sur le terrain en phase d'effort… et de 2 mètres au repos. Le seuil d'alerte de température est fixé à 37,8°. Cette remise en route s'accompagne par ailleurs de contraintes logistiques pour le personnel médical et para-médical comme les kinés.

Pour Waldemar Kita, le Président du FC Nantes, l'affaire est entendue :

« Je ne vois pas comment le football ne retournerait pas travailler avec toutes les précautions prises, c'est impensable » a-t-il déclaré en précisant qu'il envisageait, si nécessaire, des tests quotidiens des Canaris à La Jonelière.

L'avis très réservé du conseil scientifique Covid-19

Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique sur le Covid-19, est d'un avis divergent :

« La réponse pour l’instant est non puisque tous les lieux où il peut y avoir du public de façon importante ne seront pas ouverts à partir du 11 mai. On se donne quelques semaines. On regarde ce qui se passe » a-t-il commenté lundi 27 avril sur RMC.

Dans son dernier avis consultatif publié le 20 avril, le conseil scientifique a identifié trois scénarios :

  1. Le confinement strict poursuivi jusqu’à l’extinction du nombre de nouveaux cas
  2. La sortie totale du confinement permettant d’acquérir une immunité collective mais avec un risque inacceptable d’une mortalité extrêmement importante
  3. La poursuite de la stratégie avec une levée progressive, prudente et monitorée du confinement et adaptation des mesures en fonction des résultats épidémiologiques

Seule la 3e option a été retenue et détaillée, le déploiement opérationnel faisant l'objet de la présentation ce 28/04 par Edouard Philippe devant des députés… néanmoins réduits à la portion congrue, confinement oblige.

Dans ce document, il est notamment écrit :

  • Maintien de la fermeture des lieux de rassemblement du public : « Le Conseil scientifique estime nécessaire de maintenir fermés ou interdits tous les lieux et événements qui ont pour objet ou conséquence de rassembler du public en nombre important, qu’il s’agisse de salles fermées ou de lieux en plein air »

Le retour du public dans les stades n'est donc pas pour demain… même si relance de la compétition.

Quelle reprise possible en Allemagne, Italie, Espagne et Angleterre ?

  • Allemagne : les clubs de Bundesliga ont retrouvé le chemin de l'entraînement lundi 6 avril. Redémarrage envisagé à huis clos du championnat le 2 mai. Pour le Président de Dortmund, le système pourrait s'effronder si la saison 2019/2020 devait s'arrêter là…
  • Italie : le premier ministre Giuseppe Conti a indiqué dimanche 26 avril, en point presse, que l'entraînement collectif pourrait reprendre le 18 mai sans donner plus de précision quant à la Serie A
  • Espagne : reprendre avant l'été « serait imprudent » a commenté dimanche 26/04, le ministre de la santé Salvador Illa
  • Angleterre : reprise envisagée de la Premiere League à huis clos le 8 juin pour finir le 27 juillet

En Belgique, une assemblée de la Pro League s'est tenue hier par visio-conférence : il n'y aura pas de décision avant le 4 mai.

Aux Pays-Bas, c'est terminé.

L'UEFA débloque 236,5 millions d'euros pour aider les clubs

Les compétitions européennes, Champions League et Europa League, sont toujours en stand-by ! Lundi 27 avril, l'UEFA a puisé dans ses fonds HatTrick pour libérer 236,5 millions d'euros afin d'aider ses 55 associations membres à faire face à la situation en cours :

« Notre sport fait face à une situation sans précédent à la suite de la crise du COVID-19. L’UEFA veut aider ses membres à répondre à cette crise par des manières appropriées à leur situation spécifique. Par conséquent, nous avons décidé que jusqu’à EUR 4,3 millions par association, versés pour le reste de cette saison et pour la suivante, ainsi qu'une partie des financements d'investissement, pourront être utilisés selon les besoins de nos associations membres pour soutenir la communauté du football lésée » a souligné Aleksander Čeferin, le président de l'UEFA par voie de communiqué