Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Ligue 1 (J06) : Rennes tenu en échec par Reims (2-2)

Trois jours après l'annonce du tirage au sort de la Champions League, le Stade Rennais (qui affrontera Chelsea, Séville et Krasnodar attendu en Bretagne dès le 20 octobre à 21h00) recevait le Stade de Reims, dimanche 3 octobre pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Piqûre de rappel à domicile pour les coéquipiers de Raphinha et Damien Da Silva, les deux buteurs locaux, tenus en échecs par les Champenois (2-2). Les hommes de Julien Stéphan restent néanmoins leaders au championnat à égalité avec Lille.

Ligue 1 (J06) : Rennes tenu en échec par Reims (2-2)

Le Stade Rennais et Lille (14 points, +7) ainsi que Lens (13 points) : voici le podium provisoire de la Ligue 1 après 6 journées. Le Paris SG (4e, 12 points) revient à vitesse grand V vers le haut du classement. Angers SCO battu sèchement 6-1 au Parc des Princes peut en témoigner. Côté SRFC, les hommes de Julien Stéphan affrontaient Reims, auteur d'un mauvais départ de championnat, dimanche 3 octobre dans un Roazhon Park quasi-vide. Les mesures sanitaires Covid 19 avaient en effet obligé à réduire l'affluence à 1000 personnes. Autant dire personne… même si les rares supporters présents ont fait le maximum pour donner de la voix et réchauffer l'ambiance.

Sans les dernières recrues du mercato (le gardien Alfred Gomis en provenance de Dijon pour remplacer Edouard Mendy parti à Chelsea, Dalbert et Daniele Rugani, prêté l'un par l'Inter Milan et l'autre par la Juventus Turin) qui prend fin ce 5 octobre, en attendant le jeune Belge Doku, et avec Raphinha (annoncé partant à Leeds) dans le onze de départ, les Bretons ont démarré pied au plancher !

Mais les Champenois n'entendaient pas lâcher l'affaire. Il leur fallait briser une série de défaites en cours.

Raphinha et Da Silva donnent l'avantage à Rennes à la pause (2-1)

Dès la 11e minute, Yunis Abdelhamid place sur une tête croisée sur un corner de son partenaire Arbër Zeneli. Romain Sallin est battu (0-1). Les locaux repartent de l'avant avec Serhou Guirassy qui abat un travail considérable entre récupération et attaque. C'est lui qui amorce une séquence en une-deux avec Raphinha depuis le côté droit. Le Brésilien conclut en finesse, glissant le ballon sous le gardien adverse Pedrag Rajkovic (1-1, 24e). Dire le public exhulte est un peu fort… tant le silence est parfois prégnant dans l'enceinte de la route de Lorient, vide de ses occupants habituels.

Treize minutes plus tard, corner de Raphinha et coup de casque au ras du sol du capitaine Damien Da Silva pour le break rouge et noir (2-1).

Boulaye Dia offre le point du nul à Reims (2-2)

Au retour des vestiaires, les Rennais emmenés par Raphinha intenable… tentent de faire le break alors que le portier Pedrag Rajkovic a cédé sa place au jeune Yehvann Diouf. Sur un contre mené à vive allure, c'est pourtant Boulaye Dia, propulsé par Dereck Kutesa, qui gagne son duel face à Romain Sallin (2-2, 66e). Le score restera inchangé jusqu'au coup de sifflet final.

A l'approche de la Champions League, l'équipe de Krasnodar est attendue en terre brétillienne dès le 20 octobre, il s'agit d'une piqûre de rappel sans conséquence pour le SRFC. Après la trêve internationale du week-end prochain, le rythme va s'accélerer de manière considérable avec des rencontre presque tous les trois jours : un déplacement à Dijon (J07), la réception d'Angers (J08), les déplacements à Séville (28 octobre) et Chelsea (4 novembre). Changement de dimension pour le club à tous les points de vue… sur le terrain et en dehors.

Sept ans après son dernier match de Champions League (époque Onze Mondial), et pour sa 17e saison comme prestataire photo du Stade Rennais, l'agence Ouest Médias sera de la partie pour faire vivre ces moments intenses en images sur les réseaux sociaux !

Les photos #SRFCSDR Ouest Médias publiées

Voir les photos diffusées en direct sur le compte Twitter @staderennais

Compte rendu sur le site officiel du SRFC

La galerie photo complète